Imprimer cette page | Fermer la fenêtre
Protection de la population

Alerte et transmission de l'alarme à la population

Alarme - Information

Un flux d'informations rapide est nécessaire

Les catastrophes se produisent en général de façon soudaine. Il est donc indispensable que les informations circulent vite. Il faut différencier l'alerte de l'alarme:

  • Un danger est annoncé le plus tôt possible aux organes compétents de la Confédération, des cantons et des communes au moyen d'une alerte. Ces organes veillent à ce que l'état de préparation requis à une transmission ultérieure de l'alarme puisse être réalisé à temps.
  • La Suisse dispose d'un réseau de sirènes couvrant tout son territoire et qui assure la transmission de l'alarme à la population. L'alarme-eau a été introduite à proximité des ouvrages d'accumulation et diffuse également l'alarme générale.

Nouveauté: l'avertissement en cas de dangers naturels

Les intempéries et les crues de ces dernières années ont montré que la population devait être informée sur ces situations extrêmes. Depuis début 2011, les services compétents de la Confédération alertent les communes mais avertissent également la population concernée si un danger passe de l'état "fort danger" à "très fort danger". Le but est que la population puisse mieux se protéger contre les dangers naturels visibles et ainsi éviter ou limiter le risque de dommages corporels et matériels. La transmission d'avis à la population en cas de catastrophe naturelle se fait par le biais de la radio et de la télévision (sans sirène d'alarme au préalable).

 

Que signifie l'alarme générale? Ecouter la radio

La radio a un rôle essentiel dans la transmission de l'alarme à la population. Lorsque l'alarme générale retentit, il faut allumer la radio. Pour être en mesure d'atteindre immédiatement la population par radio, 24h sur 24 et 365 jours par année, la Société suisse de radiodiffusion et de télévision (SSR) a mis au point le système ICARO, auquel sont raccordées toutes les centrales d'intervention des polices cantonales.

 

Test annuel des sirènes

L'OFPP s'emploie à maintenir à jour la technique des systèmes d'alarme et à assurer à tout instant leur état de préparation en collaboration avec les cantons, les communes et les exploitants de barrages. Le test annuel des sirènes, qui a lieu dans toute la Suisse, sert à vérifier le bon fonctionnement des sirènes fixes et mobiles.

 

Polyalert: le nouveau système de gestion des sirènes

De 2009 à 2015, l’Office fédéral de la population (OFPP) a développé et mis en place, en collaboration avec les cantons et d’autres partenaires, un nouveau système de télécommande de sirènes appelé POLYALERT. Les quelque 4900 sirènes fixes du pays sont désormais reliées à un même système de télécommande.

Pour des questions concernant cette page: Communication OFPP
Imprimer cette page | Fermer la fenêtre